Publications

Sous cette page sont rassemblés, d’une part, les ouvrages dont Marcel Miracle est l’auteur et, d’autre part, les publications dans lesquelles des oeuvres ou des textes de l’artiste ont été reproduites.

2018

img

Uniques, cahiers écrits, dessinés, inimprimés

Flammarion, Paris

Contribution

Catalogue de l’exposition Uniques à la Fondation Bodmer, Genève.

Voir pp. 210-221,  extrait du catalogue.

2017

img

Héraclite - Commentaire d'un fragment

Editions D. Berthet, collection Apostilles, Paris

Publication personnelle

En collaboration avec Danielle Berthet, édition limitée à 12 exemplaires. A part deux dessins, le livre est vierge. Les vers en bas de page sont supposés être le commentaire d’un texte absent.

Un papier froissé annonçant la venue d’un cirque / Tel un serpent se mordant la queue / S’infligeant une torsion afin de n’avoir qu’une face / La face interne entendue comme tournée vers le sol / L’autre tendue vers le ciel / Le sol ainsi signé / Les nuages commune foule sans nom / (Un message) / O’u tu lis / Où tu crois lire / Empli du doute / Sans trêve / Comme la ligne d’horizon / Ce bateau-livre / Où s’inscrit lé-cri

2016

img

Roven No 12 Essai sur le rituel

Presses du réel

Contribution

Dans un numéro spécial “Les rituels du dessin”, la revue Roven publie plusieurs planches où Miracle réinterprète un atlas de géographie sous l’égide de Georges Pérec dans le chapitre 52 de la “Vie mode d’emploi”, plus précisément le rituel du 8 237e pas .

 

2015

img

Poètes de la Caraïbe - Marcel Miracle

Revues de Belles Lettres, Lausanne

Contribution

Choix de poèmes et d’illustrations extraites de la série “Street”. Miracle accompagne les poètes de la Caraïbe.

img

Leiris & co

Gallimard

Contribution

Catalogue de l’exposition au Centre Pompidou Metz. Les trois œuvres exposées de Miracle sont commentées aux pages 373 et suivantes.

2014

img

Nuit d'émeute sur la piste

Editions Art&Fiction, Lausanne, 128 pages

Publication personnelle

Trois hommes échouent dans le désert après le crash de leur avion. En textes et dessins, «Nuit d’émeute sur la piste» s’accroche au ciel, au rêve et au sable pour raconter leur quête.

img

Le puits : émotion du regard in Moderne Poesie in der Schweiz

Limmat Verlag, Zürich

Contribution

Dans l’importante anthologie éditée par Roger Perret, Miracle est côtoyé par les plus grands poètes de la Suisse romande, alémanique et italienne.

img

Lemuria

DOVBLE V No 7, Lausanne

Publication personnelle

“Lémuria était une publication mensuelle distribuée sous le manteau (…) de juillet 1981 à juillet 1983. Le numéro 57, le dernier, était en réalité le vingtième du nom. Cette brochure de quelques pages était présentée dans un emballage en papier de soie, contenant également une plaquette verte de chewing-gum et un préservatif rose. (…) La couverture en couleurs, au graphisme hésitant, abritait une poignée de textes anonymes : poèmes lettristes ou dadaïstes, correspondances délirantes, fables anarchisantes, contes singuliers et histoires à dormir debout (…).”

2012

img

Petit manuel de Minéralogie Prophétique

Editions Art&Fiction, Lausanne., 68 pages

Publication personnelle

A l’origine de ce livre, une série de 39 dessins et collages sur papier kraft de grand format, que Marcel Miracle a complété par un ensemble de poèmes et de textes largement auto-biographiques. Tous se réfèrent à la fréquentation assidue du désert.

img

Nuit d'émeute sur la piste in Viceversa Litérature 6

Editions d'En Bas, Lausanne

Contribution

Précédant la parution du livre, Viceversa, revue littéraire suisse en trois langues, publie d’importants extraits de “Nuit d’émeute sur la piste.

2010

img

L'impromptu

Jean-Pierre Paraggio, Paris

Contribution

Sous le mot “L’impromptu est un bruit qui se dissipe”, la collection de l’Umbo  met en regard un poème de Stanislas Rodanski, référence absolue de Miracle, et un dessin extrait de la série “Echiquier”.

 

img

Mode de vie

Editions Art&Fiction, Lausanne

Contribution

Dans cette Bibliothèque-encyclopédie les éditions Art&Fiction recensent, commentaires à l’appui, deux œuvres de Miracle : le petit cahier “Animaux I” dédié à Malcolm de Chazal et la série “Mon encyclopédie”, 32 planches de dessins et collages sur des couverture surnuméraires de “Visions de Thamühl”.

img

Le livre libre

Les Cahiers dessinés,

Contribution

La maison d’édition créée et dirigée par Frédéric Pajak publie dans sa collections Beaux livres trois dessins extraits de “Visions de Thamühl” (p. 354 sq.).

2009

img

Au-delà Lisboa

Editions Art&Fiction, Lausanne., 124 pages

Publication personnelle

«Il est à Barreiro une vallée hors du temps, hors urbanisme, hors commerce, hors parc, hors tout. Il semblerait que ce soit une ligne de chemin de fer désaffectée, encaissée au milieu d’immeubles, s’ouvrant vers la gare maritime. On y trouve des poubelles, des herbes drues, des crottes de chien, des chats de gouttière, des couples illégitimes, des gravats, des mecs louches, les moineaux éternels et la corneille lugubre. On y trouve aussi des arbustes abritant de délicates fleurs, des traces énigmatiques, des galets prêts pour le ricochet et un inimitable parfum de désordre, de liberté, de paradis perdu, de rien essentiel.»

2008

img

Visions de Thamühl in Semaines 13

Analogues, Arles

Contribution

La galerie Agnès b publie dans la revue bimestrielle des éditions Analogues plusieurs extraits de “Visions de Thamühl”.

img

Visions de Thamuhl

Editions Art&Fiction, Lausanne, 168 pages

Publication personnelle

De la rencontre non fortuite entre une citation de Kafka, le plan imaginaire d’un naïf et le personnage de Sam sont nées, entre décembre 2001 et janvier 2002, les Visions de Thamühl. C’est un ensemble de 110 dessins à la plume, réalisés par groupes de dix, sur onze planches de bristol de grand format. Miracle a complété chaque dessin par un poème très bref dans la tradition des haïkus et inséré dans l’ensemble une série des textes formant un roman autour de la ville de Thamühl. Le livre forme ainsi une structure ouverte, qui peut se lire de plusieurs manières …

2004

img

l'organisation du monde

Editions Onestar Press, Paris, 70 pages

Publication personnelle

Après brève une introduction, ce petit livre rassemble exclusivement des dessins où l’on voit Miracle développer les images et symboles que l’on retrouvera dans de nombreuses oeuvres ultérieures. Voir le texte introductif.

2002

img

Essai de définition du monde

Edition Chai du Terral, Alès., 50 pages

Publication personnelle, avec une contribution de Michel Thévoz

“C’était un automne pluvieux et maussade, j’étais pieds nus sur le seuil de ma maison, accroupi à observer le cheminement d’un escargot.
Une feuille morte et délicatement nervurée s’est alors collée à mon pied; sept mots s’imposèrent mystérieusement à mon esprit: «la géométrie accablante d’une feuille morte».
Je me souvins alors de ces fameux « confabulateres nocturni » qui arrivaient au crépuscule sur la place du village et se mettaient à raconter le monde.
Raconter le monde.
Entre la géométrie et le monologue de l’artiste errant vers la source du Gange, il existe des mots uniques, des mots inexprimables qui sont à la source même de l’alphabet comme le A qui renversé est une tête de zébu …
J’ai tenté cet essai de définition du monde, mais le monde est indomptable, ma main fiévreuse et la mémoire trop encombrée.
Un nuage d’histoires gravite autour de chaque dessin.
Un nuage noir d’encre.”

Edité à l’occasion d’une exposition de la série de dessins éponymes, cette petite brochure peut être considérée comme fondatrice dans l’oeuvre de Marcel Miracle, comme en témoigne son texte et la lettre que lui adressa Michel Thévoz.

2000

img

Dessins choisis

Alliance Ethio-française, Addis-Adéba

Contribution

Catalogue de l’exposition “Dessins choisis”

1999

img

Motus

Editions Jacques Potte, Paris

Descriptif à compléter

1994

img

Marcel Miracle est de passage in Blocnotes No 7

Contribution

Première publication recensée de Marcel Miracle, où il se présente comme “Toujours le même revenant, c’est à dire encore un autre” et où il réinterprète le couvercle d’une boîte de camembert empruntée à Jérôme Bosch. Voir le texte..

Marcel Miracle